se former aux métiers du funéraire

Exercer dans le secteur du funéraire, c’est s’engager auprès du public

Les métiers du funéraire font appel à de fortes qualités humaines, d’écoute, de discrétion, de disponibilité et à un grand sens des autres.

Dans un contexte social où la prise en charge de l’organisation des funérailles est de plus en plus totale, le rôle des professionnels du funéraire n’a jamais été aussi important. Au service des personnes en deuil, dans les moments difficiles que constitue le décès d’un proche, les professionnels du funéraire ont une véritable utilité sociale. En relation quotidienne avec la mort et la souffrance des autres, leur métier nécessite des savoir-faire, mais aussi un bon équilibre personnel.

Une formation préalable est obligatoire pour pouvoir exercer ces métiers (Décret de 1995). Elle varie de 16h à 136h selon la fonction. Elle est assurée par des organismes de formation spécialisés dans les métiers du funéraire.

L’EFFA, École de Formation Funéraire, organisme de formation de la CPFM, assure ces formations, à Paris comme en province.

18 000

salariés évoluent dans le secteur du funéraire
77% sont à temps complet

92% en CDI

Une majorité des salariés a au moins 10 ans d’ancienneté

3 719

entreprises exercent leur activité dans le secteur du funéraire
+ de 7 600 établissements sont réparties sur la France métropolitaine et les DOM.

On y trouve des TPE, des petits réseaux et des grands groupes.

91% des entreprises

ont moins de 10 salariés. La filière est en pleine expansion.
85% des établissements sont sous la convention collective des Pompes funèbres

Un secteur qui se féminise

29% des salariés sont des femmes.
Les métiers du funéraire accueillent des personnes en deuxième partie de carrière. 32% des salariés ont entre 29 et 39 ans, 34% ont plus de 50 ans.

Les métiers du funéraire

Différents métiers interviennent à tous les niveaux de l’organisation d’obsèques réclamant tous des nerfs solides et une grande délicatesse dans la gestion des rapports humains.

En agence de pompes funèbres, les assistants et conseillers funéraires sont au carrefour du commercial et du service au public et quotidiennement au contact des familles endeuillées.

Les professionnels de la thanatopraxie sont en lien direct avec le défunt et travaille souvent en horaires décalés.

Quant aux intervenants directs lors des funérailles comme les maîtres de cérémonie ou les porteurs, ils doivent faire preuve de tact, de sang froid et de discrétion afin que la cérémonie se déroule dans le plus grand respect de tous.

En savoir plus sur les métiers du funéraire

Se former tout au long de sa vie professionnelle

Chef d’entreprise d’un établissement de services funéraires, vous souhaitez développer les compétences de vos salariés, favoriser le maintien dans l’emploi de vos salariés par l’acquisition d’une qualification ou la reconnaissance de leurs compétences, connaissances et aptitudes professionnelles, répondre à vos besoins de recrutement tout en favorisant l’insertion de jeunes ou la réinsertion professionnelle de demandeurs d’emploi ?

Salarié(e) de la branche du funéraire, vous avez un projet de formation, vous souhaitez faire le point sur votre parcours professionnel, et vous cherchez un dispositif adapté à votre objectif ?

Outre les informations contenues dans cette rubrique, n’hésitez pas à contacter l’OPCALIA, O.P.C.A. de la branche du funéraire, qui vous guidera dans votre démarche.

DUDF

Pour plus de renseignements :

Faculté libre de droit de Lille

CPFM : 01 55 43 30 00

Le Diplôme Universitaire de Droit Funéraire

La Faculté Libre de Droit de Lille met en place, avec le soutien de la CPFM, une formation juridique débouchant sur la délivrance  d’un Diplôme Universitaire (DU).

Ce DU de Droit Funéraire, accessible en formation continue, doit permettre à des responsables d’entreprise ou des assistants/conseillers funéraires, d’acquérir les connaissances juridiques nécessaires à l’exercice de leur métier dans les différents domaines du droit. La formation, d’une durée de 100 heures, sera dispensée à raison de 2 jours par semaine sur un an.

Le programme comprend les cours suivants :

– Sources du droit et juridictions
– Initiation au droit administratif
– Initiation au droit de la vente
– Droit pénal relatif aux funérailles et au cadavre
– Mise à niveau en droit funéraire
– Contentieux relatifs aux obsèques et au cadavre
– Connaissances de base du droit du travail