La « réduction » d’un corps nécessite de procéder à l’exhumation (qui peut se faire au cours des cinq années qui suivent le décès) mais la réglementation interdit l’ouverture du cercueil s’il ne s’est pas écoulé au moins cinq ans à compter du décès. (Article R2213-42 du CGCT). La réponse est donc négative.

Commentaire : Si lors de l’exhumation, le cercueil est trouvé en mauvais état, il est obligatoire de le remplacer même s’il ne s‘est pas écoulé 5 ans depuis le décès.