Lorsque le corps est transporté en dehors du territoire métropolitain, l’autorisation est donnée par le préfet du département où a lieu la fermeture du cercueil.(1)

(1)Pour les transports à destination de pays étrangers, voir annexe 12, les pays signataires des accords internationaux de Berlin et de Strasbourg ; pour ces pays, un laisser-passer mortuaire délivré par le préfet est suffisant.

Pour les autres pays, se renseigner auprès du consulat pour connaître les démarches et formalités spécifiques au pays de rapatriement.